Edito: 2020 une expérience inédite! Un chemin d’espérance!

 

Tout au long de l’année 2020 nous avons vécu une situation pour le moins particulière, et difficile pour beaucoup d’entre nous.

En 2021, on joue les prolongations !

Saurons-nous tirer la leçon de ce que nous vivons ?Aurons-nous acquis ce surcroît de sagesse qu’est supposé apporter toute expérience inédite ?

Il nous a été dit et répété, à travers la Parole, que ce temps était favorable, que nous n’avions pas à être surpris  (2 Co 6, 2 – 1P 4,12-13). Il nous a été dit aussi que nous allions « changer de véhicule ». Ces situations nouvelles nous déroutent quelque peu, et nous essayons timidement de nouveaux moyens !

« Nous sommes en temps de guerre » nous disait le Président. Beaucoup sont morts au « champ d’honneur », tués par un virus « diabolique » que nous avons du mal à combattre parce que déroutant et insaisissable, et qui croit se cacher en mutant… Il sera certainement décrété « un jour » du calendrier pour faire mémoire de ce temps, nous souvenir de nos parents et amis qui ont rejoints plus tôt que nous le pensions ou souhaitions la maison du Père.« Tant d’infirmières, de médecins et de soignants ont payé ce prix de l’amour… Nous leur rendons cet amour en les pleurant… Ils sont les anticorps du virus de l’indifférence »1.

Malgré les souffrances, ce temps est plein de richesses insoupçonnées qui vont bien au-delà de ce que nous pouvions imaginer. La créativité n’est pas en reste : nombre d’expériences et solutions nouvelles sont apportées et vécues par beaucoup lors des confinements et couvre-feux successifs :  sports, chants, communication, création de projets, rencontres virtuelles et prières…

Beaucoup de réunions et rassemblements se réalisent à travers le Net. Nous n’avons même plus le prétexte de la distance physique pour ne pas nous réunir !Les groupes de prière expérimentent des formes nouvelles à travers les outils proposés par le numérique, telles les visioconférences auxquelles nous nous formons et que nous maîtrisons de mieux en mieux.« VisioPrière », ou « VisioLouange », permettent de véritables assemblées de prière où nous pouvons louer, adorer, exercer les charismes, méditer la Parole et pratiquer la prière des frères.Oui certes, les visioconférences ne permettent pas de se toucher, de s’embrasser,, mais on peut se voir démasqué ! Oui certes, il est difficile de chanter tous ensemble pour des raisons de dissonance, mais il est beau d’entendre les voix des louangeurs, et rien ne nous empêche de couper nos micros et de chanter à tue-tête ! Les chants en langues, tous micros ouverts, sont magnifiques ! Oui certes, on ne peut plus imposer les mains sur les épaules du frère ou de la sœur pour qui nous prions mais rien ne fait obstacle à l’Esprit-Saint qui traverse nos écrans et touche les cœurs. Oui, la grâce passe, à travers nous, par le « distanciel » et des frères et sœurs sont touchés et guéris, nous en sommes témoins ! La paix et la joie sont les fruits savoureux de ces assemblées nouvelles !Elles nous préparent certainement à nos prochaines retrouvailles physiques, alors conscients de nos fragilités et bondissant de joie !

Ces nouvelles formes de vie sont le signe réconfortant de notre capacité d’adaptation. Il est probable que ces avancées se perpétueront dans les mois et les années à venir.

Nous nous souviendrons de ce temps ; des douleurs vécues mais aussi des joies partagées.Nous prenons conscience aujourd’hui que nos comportements changent : On se pose la question, par exemple, de savoir si ce déplacement prévu en voiture ou en avion est judicieux ou pas, si nous n’avons pas à nous réunir plus fréquemment à travers des conférences audio et vidéo ; si nous n’avons pas à assurer une continuité d’apprentissage scolaire ou professionnel en distanciel, chez soi à la maison, en lien étroit avec les professeurs ; s’il ne faudrait pas privilégier une production alimentaire et industrielle de proximité dans uns conscience écologique de préservation de notre planète…

Humblement, nous avançons en tâtonnant… Et nous grandissons dans la sagesse que nous confère cette situation inédite, riche en découvertes et émotions pour chacun et chacune d’entre nous !C’est pourquoi nous crions vers toi, Seigneur, afin que cette expérience permette un jaillissement de vie nouvelle, fructueuse et fraternelle !

Claude Turck

1« Un temps pour changer ». Pape François. Ed. Flammarion.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*