Humour : les charismatiques et le théologien du soupçon

(Par François Lebon)

Le Père Pruneau-Gallepot est théologien progressiste, grand pourfendeur de tout dogme et de miracles bibliques.

Il était en vacances. Un soir, se promenant, et passant près d’une chapelle, il entendit des chants et des louanges intenses. « Oh sûrement ces illuminés de charismatiques ! » se dit-il. Mais sa passion à tout analyser le poussa à ouvrir la porte de la chapelle.

Plus de 30 personnes très diverses louaient Dieu :

« Merci Seigneur, car tu es un Dieu de miracles ! »

– « Merci Seigneur, tu es un Dieu de Victoire ! »

– « Merci Seigneur, tu es le Tout-Puissant ! »

– « Merci Seigneur, de nous ouvrir le chemin ! »

– « Merci Seigneur, de prendre soin des plus faibles ! »

– etc … etc …

– « Excusez-moi de vous déranger, mais pourquoi ces louanges ? » dit le théologien en s’avançant.

« Nous avons reçu comme Parole, ce soir, Exode 14, 21-31 » répondit le berger

« Ah le prétendu passage de la mer Rouge, par Moïse et les Israélites, et l’anéantissement de l’armée du Pharaon ! » s’esclaffa notre savant !

« Mais vous n’avez rien compris, je vais tout vous expliquer. D’abord, la localisation en mer Rouge est une traduction assurément erronée. Le texte hébreu mentionne « Yam Suph », qui signifie “la mer des Joncs”, un lac peu profond ! Donc, il n’y avait certainement pas plus de 20 cm d’eau ! Ensuite, les interactions entre vents et eaux font que les vents ont chassé perpendiculairement la surface de l’eau vers la gauche et vers la droite ! Moïse et le peuple hébreux ont alors probablement traversé ce bras de lac à pieds secs ! »

Satisfait, laissant le groupe de prière un peu décontenancé par cette intervention, le Père Pruneau-Gallepot s’en alla.

Mais à peine sorti, il entendit de plus belle les louanges :

– « Merci Seigneur, car tu es un Dieu de miracles ! »

– « Merci Seigneur, tu es un Dieu de Victoire ! »

– « Merci Seigneur, tu es le Tout-Puissant ! »

– « Merci Seigneur, de nous ouvrir le chemin ! »

– « Merci Seigneur, de prendre soin des plus faibles ! »

– etc … etc …

Il revint un peu nerveux, admonestant l’assemblée :

– « Mais vous n’avez rien compris ? 20 cm d’eau … à pieds secs ? Alors pourquoi ces mêmes louanges ?»

– « Mais parce que Dieu a réussi à noyer les 600 chars du Pharaon et tous ses guerriers dans 20 cm d’eau ou à pieds secs ! Il est vraiment un Dieu de Victoire ! »

Aux dernières nouvelles, le Père Pruneau-Gallepot focalise ses recherches pour une énième thèse qui s’intitule : « Du phénomène de la précession des équinoxes et des mouvements d’oscillation des flux et reflux sur l’inertie des masses d’eau influant sur la gravitation de 600 chars et cavaliers vers 1.300 ans avant J-C »

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*