Dangers spirituels de l’occultisme, ça commence dès l’horoscope

Dangers spirituels de l’occultisme :  ça commence dès l’horoscope !

(par François Lebon)

Chant : “En toi j’ai mis ma confiance, ô Dieu très Saint, Toi seul est mon espérance et mon soutien, (c’est pourquoi je ne crains rien, j’ai foi en toi au Dieu très Saint,) bis …”

En qui mettons-nous notre confiance ? 

Epître du jour (Rom 10) « Si de ta bouche tu affirmes que Jésus est Seigneur, si dans ton cœur tu crois que Dieu l’a ressuscité d’entre les morts, alors tu seras sauvé … quiconque met sa foi en Lui ne connaîtra pas la honte. »

J’ai pris, devant le Seigneur, un engagement. Chaque fois que l’on me demande de quel signe zodiacal je suis, je réponds « je suis du signe de croix ». A qui d’entre vous, n’a-t-on jamais demandé de quel signe êtes-vous ? Qui ne connaît pas ici, son signe du zodiaque ? Et pourtant nous sommes entre chrétiens ! Et certains d’entre nous connaissent mieux ces 12 signes que le nom des 12 apôtres !

Mes propos d’aujourd’hui seront

– d’éclairer sur les effets négatifs de toutes les formes d’occultisme

– de mieux comprendre pourquoi l’Église met en garde contre de telles pratiques – de prévenir des risques réels qu’encourent ceux qui s’y adonnent

Beaucoup, y compris parmi les chrétiens, sont attirés par les sciences occultes. Au lieu de procurer le bonheur ou les bienfaits recherchés, elles sont souvent cause d’angoisses, de malheurs et de dépendance.

Pour situer l’ampleur de l’occultisme, sachez qu’à Villeneuve d’Ascq, j’ai recensé 17 voyants, à comparer à nos quelques prêtres. Kalo Lamine, Victoria As, Professeur Diaby, Ardivine, Cabinet Rose Voyance, Marie-Madeleine, etc… là ce ne sont que les déclarés … Il y a environ 15 millions de consultations de voyants par an, en France. Et 100.000 mediums.

Aux USA, on dénombrerait au moins 150.000 groupes ou groupuscules sataniques. En France, 25.000 satanistes dont 80% ont moins de 21 ans.

QU’EST-CE QUE L’OCCULTISME ? Il se présente comme :

– une recherche de connaissance portant sur l’avenir, l’inconnu ou l’au-delà, par des moyens non scientifiques et souvent magiques, en vue d’une main-mise sur le destin.

– une recherche de puissance magique pour agir contre la maladie ou un mal ou bien pour faire du mal à d’autres.

Le mot occulte vient du latin occultus dont le sens est dissimulé, caché, mystérieux, secret. L’occultisme conduit à entrer en connivence avec des forces cachées, mais se soucie-t-on de savoir si ces forces sont mauvaises, et d’où viennent-elles.

QUE COMPREND L’OCCULTISME ?

  • la divination : cartomancie, chiromancie, radiesthésie, astrologie.

  • le spiritisme : les médiums, la recherche de contact avec les morts ou les esprits.

  • certains aspects de la parapsychologie : précognition, psychokinésie

  • la magie blanche : la conjuration magique des maladies par les guérisseurs le magnétisme guérisseur.

  • la magie noire, le satanisme, les sociétés secrètes comme la Rose-Croix ou la franc-maçonnerie.

  • La magie rouge, pour obtenir des liens affectifs et sexuels.

L’ASTROLOGIE : SES ORIGINES

Remontent au 3ème millénaire avant J-C, en Mésopotamie  : les savants, notamment les prêtres astronomes, avaient définis le zodiaque, c’est-à-dire la région du ciel dans laquelle au cours de la trajectoire annuelle du soleil, demeuraient des planètes et des étoiles visibles à l’œil nu et ses douze constellations, organisées comme un immense bestiaire dans lesquels on découvre les figures du Scorpion, du Bélier, du Lion, etc… Ces êtres fabuleux constituèrent les premières cartes astronomiques du ciel, pour devenir, parallèlement et ce jusqu’à nos jours, un support symbolique privilégié de la pratique de l’astrologie, croisé avec les positions des seules planètes alors connues parce que visibles à l’oeil nu : Jupiter, Vénus, Saturne, Mars et Mercure.

QUE VAUT L’ASTROLOGIE FACE A LA SCIENCE ? Tous les astronomes et des astro-physiciens rejette les prétentions scientifiques de l’astrologie. Toutes les bases de l’astrologie reposent sur des bases anciennes :

  • le soleil qui tourne autour de la terre alors que c’est le contraire, on le sait depuis Copernic !

  • les horoscopes ne tiennent pas compte de près de la moitié des planètes susceptibles de nous influencer, parce que depuis, on a découvert des planètes telle Uranus, en 1781, ou Neptune, Pluton ou plus récemment, en 1977, Chiron.

  • l’astrologie ne tient pas compte du phénomène de la précession des équinoxes. Comme une toupie, la terre à la fois tourne sur elle-même et à la fois effectue un mouvement giratoire, en 25.800 ans environ. L’effet de ce mouvement gyroscopique est de faire glisser les signes astrologiques au cours des temps : un peu plus de 2000 ans par signe. Ainsi, un enfant naissant en avril il y a deux mille ans était Bélier, actuellement il serait Poisson ! Les astrologues, connaissant cela, ne parlent donc plus de constellation Sagittaire, par exemple, mais de signe Sagittaire qui ne représente plus qu’un emplacement totalement fictif dans le firmament !

  • autre réalité : les constellations sont des illusions de perspectives. Les effets de perspective rapprochent dans le ciel des étoiles ou des planètes très distantes les unes des autres et, inversement, éloignent des étoiles beaucoup plus proches les unes des autres.

Je ne voudrais pas m’étendre de manière plus exhaustive sur les aspects prétendus scientifiques de l’astrologie : elle part de quelque chose de vrai pour en tirer des conclusions injustifiées et farfelues ! (cf. mon horoscope du jour, à mourir de rire !)

Il est évident que le soleil et la lune ont des influences sur la vie terrestre, il suffit de constater l’importance des phases lunaires sur les marées par exemple, ou du climat sur notre comportement, mais les astres ne peuvent pas conditionner notre intelligence ou notre volonté, ni notre vie amoureuse ou financière ! La planète Mars est rougeâtre et porte le nom d’un dieu de la guerre qui lui a été donné par les hommes, mais ce n’est pas pour autant qu’elle possède des vertus guerrières, ni qu’elle provoque des conflits !

Par contre, abordons ce qui sépare l’astrologie du christianisme, à la fois à partir des textes bibliques et à partir de la doctrine !

Reconnaissons d’abord notre Dieu Créateur et Sauveur : Génèse 1-16 : « Dieu dit : « Qu’il y ait des luminaires au firmament du ciel pour séparer le jour et la nuit, qu’ils servent de signes tant pour les fêtes que pour les jours et les années, et qu’ils servent de luminaires au firmament du ciel pour illuminer la terre, pour présider au jour et à la nuit et séparer la lumière des ténèbres. Dieu vit que cela était bon. Il y eut un soir, il y eu un matin, ce fut le quatrième jour. »

L’Ancien Testament ne cesse de chanter la grandeur de Dieu : N’est-il pas au plus haut des cieux ? Ne voit-il pas la tête des étoiles ? Il a fait l’Ourse, les Pléiades et les chambres du Sud …

Cependant, Dieu met en garde son peuple contre l’idolâtrie. Isaïe 44 : « Ainsi par le Seigneur qui te rachète, qui t’a formé dès le sein maternel : c’est moi, le Seigneur, qui fais tout ; j’ai tendu les cieux, moi tout seul, j’ai étalé la terre, qui m’assistait ? Je neutralise les signes des augures, les devins je les fais divaguer, je renverse les sages en arrière et leur science, je la fais délirer ».

Jérémie 10 : « Ne vous mettez pas à l’école des païens ! Devant les signes du ciel, ne vous laissez pas accabler ! Les principes des païens sont absurdes. Parmi tous les sages des nations, il n’y a personne comme toi. Tous, sans exception s’abrutissent et perdent le sens. Formés par les absurdités on en arrive là ! »

Dans le Deutéronome au chapitre 4 : « N’allez pas vous corrompre en vous pratiquant une forme quelconque de divinité, l’image d’un homme ou d’une femme, l’image de n’importe quelle bête de la terre ou de n’importe quel oiseau qui vole dans le ciel, l’image de n’importe quelle bestiole qui rampe sur le sol ou de n’importe quel poisson qui vit dans les eaux sous la terre. Ne va pas lever les cieux vers le ciel, regarder le soleil, la lune et les étoiles, toute l’armée des cieux, et te laisser entraîner à te prosterner devant eux et à les servir ! »

Si l’idolâtrie nous éloigne du Seigneur, la contemplation nous y conduit, par la louange : « Louez le Seigneur dans son sanctuaire, louez-le dans le firmament. Toutes les œuvres du Seigneur, bénissez le Seigneur, soleil et lune, bénissez le Seigneur, étoiles du ciel, bénissez le Seigneur ! » (Daniel 3). L’astrologie, dans ses fondements, supprime l’analogie qui existe entre le Créateur et le créé. C’est cette suppression de l’analogie qui mène à l’idolâtrie.

Il n’y à qu’à voir comment des personnes vénèrent l’horoscope, les astrologues et leurs prédictions. Saviez-vous que Giscard, Mitterand et Chirac les consultaient, notamment avant de prendre de grandes décisions, que bien des hommes et femmes politiques font de même ? Et l’on s’étonne ensuite du déclin de la France ?

Voyez quelle place, au pays de Descartes, peut-être des cartes à tirer, oui je suis pince sans rire, normal je suis scorpion, les horoscopes occupent dans les médias. Une fois, j’ai écrit à la Voix du Nord pour leur demander si, à côté de l’horoscope, il ne pourrait y avoir chaque jour un verset de la Bible, n’occupant qu’un 64ème de la place prise par l’horoscope … pas de réponse !

Voyez le nombre de fois, dans les rencontres quotidiennes, où l’on vous demande à quel signe appartenez vous

Que préférez-vous ? Être du signe de croix ou être sous la coupe d’un signe astral, d’une configuration planétaire ou d’un simple horoscope qui vous prive de votre liberté intérieure ? En effet, si l’ensemble de nos actes bons ou mauvais échappaient totalement ou en partie à notre responsabilité, à cause de notre heure de naissance, ou d’une éventuelle influence astrale, cela réduirait à néant notre liberté profonde ! J’ai une sœur jumelle et nous nous aimons beaucoup. Pourtant nous sommes si différents ! Alors que nous avons les mêmes signes astraux !

Dieu nous demande « de marcher par la foi, non par la vue » (2 Col 5-7), sans chercher à connaître notre avenir, en nous confiant à son amour fidèle et providentiel. Ta parole, une lumière sur mes pas …

“Bolivie : alors qu’avec des amis boliviens, de nuit nous étions sur une piste de montagne au bord d’un précipice, soudainement nous fumes confrontés à un éboulement de la piste. Impossible de faire demi-tour, la piste faisait juste la largeur de la voiture ! Avec ma petite lampe de poche, je guidais le chauffeur pour son recul pendant plus d’un kilomètre ! Une lumière sur mes pas, non pas une lumière à un kilomètre” . Nous aimerions que Dieu nous éclaire sur notre avenir, à court terme, à moyen terme, à long terme. Non, il nous demande la confiance, il nous éclaire pas à pas !

Avec l’astrologie, on risque une dépendance.

Dirigeant un établissement de personnes âgées, j’ai eu un jour la plainte d’une résidente qui me signalait que son magazine télé déposé à sa place à table, était toujours ouvert :…… ce sont deux agents de services s’y précipitaient pour lire leur horoscope ! Celui-ci, m’ont-elles expliqué par la suite, étant déterminant pour l’organisation de leur week-end : sortir ou non, inviter ou non, faire les magasins ou non, avoir des relations avec leur mari ou non ! Imaginez la tête du mari ! Une migraine, soit, mais l’horoscope !

Cette dépendance se crée déjà par le simple coup d’œil à l’horoscope du jour : même si l’on y croit guère, il peut nous influencer inconsciemment.

Si on ne fait rien sans consulter son horoscope quotidien, on finit par perdre l’usage normal de la réflexion et la mise en œuvre normale de l’esprit d’initiative. On peut ainsi se plonger dans une paralysie malsaine qui s’enracine dans la peur et dans l’angoisse. Enfin, on peut passer très rapidement de l’horoscope à la divination.

A la question « de quel signe êtes-vous ? », je vous invite fortement à répondre comme je le fais « je suis du signe de croix ». Qui veut s’engager aujourd’hui à faire systématiquement de même ?

LA DIVINATION : Deux questions :

  • certaines personnes peuvent-elles deviner, lire mon passé ?

  • mon avenir est-il écrit quelque part ?

A la 1ère question , je réponds oui !

L’histoire de Lydie. “Un soir, une amie vient me trouver en mon bureau, totalement affolée. Le matin, au marché, une gitane a voulu lui lire les lignes de la main. Devant sa réticence, la gitane la rassura en lui disant que ça serait gratuit. Et elle lui révéla la mort récente de son mari, par suicide ! Ce qui était vrai ! Et puis elle la mit en garde contre la venue d’un “homme très brun” qui viendrait lui demander un service dans l’après-midi. En effet, un ami commun, vénézuélien, vint lui demander le prêt d’un four à émaux qu’elle possédait. Elle refusa donc et dut faire face à la totale incompréhension de cet ami. Je lui ai donc expliqué qu’elle était déjà prisonnière, ne pouvant plus exercer son libre arbitre ! Et qu’en rentrant, j’allais prier avec mon épouse Élisabeth. Dans la prière nous reçûmes Actes 16, 14-18. D’abord l’histoire d’une riche marchande qui, convertie, invite Paul dans sa maison. Puis celle d’une fille qui avait un esprit de divination ! Paul, excédé, chasse l’esprit de divination, au nom de Jésus. La marchande s’appelait … Lydie. Ayant rappelé … Lydie, elle comprit qu’elle était l’objet d’un combat. Elle rappela notre ami commun et lui prêta ce qu’il demandait.”

Certaines personnes sont capables de pénétrer dans notre psychisme, dans notre mémoire, pour y connaître des éléments vécus dans le passé. Elles peuvent même le faire avec force détails, ce qui évidemment nous plongera dans la stupéfaction. Nous nous sentirons devinés, victimes d’un viol psychique, ce qui peut laisser des traces sur le plan psychologique et spirituel ! Ces capacités de lire dans notre mémoire, ne sont pas purement paranormales, mais toujours d’origine diabolique. Elles ont très fréquemment le fruit de pratiques occultes antécédentes, de toute nature.

A la seconde question, je réponds non, mon avenir n’est écrit nulle part !

Les choses qui peuvent être dites sur l’avenir soit sont de pures inventions, soit les conséquences seront de pures inventions. « Si tu fais ceci, tu auras du bonheur » ou « ne fais pas cela, il t’arrivera grand malheur ».

Donc, si une personne révèle l’avenir de quelqu’un, on est soit face à une supercherie, soit à des mensonges, soit face à des manœuvres diaboliques.

La personne à qui le passé a été révélé, croira d’autant plus en l’avenir qui a été révélé : elle est prisonnière, elle est spirituellement liée.

Non, je ne suis pas programmé à l’avance. Ce que je devrai faire dans trois jours, dans trois mois ou dans trois ans n’est pas prévu au point que quelqu’un puisse en obtenir l’information.

Ma vie se tisse jour après jour au carrefour de l’exercice de ma liberté, de celle des personnes qui m’entourent, et des circonstances que la vie me présente.

  • L’amour de Dieu n’étouffe jamais ma liberté au point de la contraindre.

  • Dieu à une idée sur ma vie. Mais jamais il me force à rentrer dedans. Au contraire, je reste libre.

  • Fuyons donc toutes les formes de divination que sont la cartomancie, la chiromancie, la radiesthésie.

  • Voici l’annonce de l’un d’entre eux, trouvé dans ma boîte à lettres : …

  • Une chose m’étonne : pourquoi des personnes qui auraient le don de voyance n’en usent-elles pas pour jouer au tiercé, au loto ou au poker dans un casino, ou à la Bourse ? Vous n’allez tout de même pas les croire si elles vous répondent que c’est par honnêteté ?

  • Cauterets, dans les Pyrénées, je suis en cure thermale pendant mes congés payés, avec Elisabeth et les enfants. Samedi et dimanche en mairie et sur le parvis, “Grand festival de la voyance”. Démonstration publique sur le parvis, j’y vais ! On demande un volontaire, je fonce et on me donne le micro ! On m’interroge ! Fausse date de naissance, je raconte que je vis un cauchemar : couple, travail, santé, etc … rien ne va ! Tout est faux, bien sûr ! Alors des “voyants” commencent à raconter mon avenir ! Tordant, je n’arrive plus à retenir mon fou-rire ! “Mais monsieur, pourquoi riez-vous ?” … “Ben, vous êtes voyants ou non ? Parce que tout ce que je vous ai raconté est un vaste bobard !”. La foule, environ 300 personnes, éclate de rire ! Bon, je me suis vite sauvé et le lendemain, à part une sortie pour la messe, je me suis fait extrêmement discret dans la ville …

LE SPIRITISME : Quand j’avais 17 ans, au cours d’un séjour en plein hiver dans une auberge de jeunesse dans les Ardennes, j’ai vu de jeunes spirites faire tourner les tables, bouger les verres !  Heureusement, je n’ai pas pratiqué ! J’étais devenu croyant, mais pas pas pratiquant !

  • Qu’on ne vienne pas me dire, comme me disait une fois une permanente d’aumônerie … ou l’exorciste de mon diocèse, que le Diable n’existe pas ! (Un nouvel exorciste a été nommé depuis, merci Seigneur !)

  • Quand on fait appel aux esprits, quand on veut faire parler les esprits, les démons peuvent bien sûr se manifester puisque l’on est ouvert à cette éventualité !

  • Dans Lv 19-31 , il est écrit : « Ne vous tournez pas vers les spectres et ne recherchez pas les devins, ils vous souilleraient. Je suis Yahvé votre Dieu. »

  • Un jour je m’aperçus que dans la MJC de ma ville, la plus grande MJC au nord de Paris, une activité s’y déroulait : “Le Chaînon” qui n’est autre que d’invoquer l’esprit des morts. Croisant le président du Conseil d’Administration, je lui posa cette question : ” Jean-Pierre, accepterais-tu qu’un groupe de prière se réunisse à la MJC ? Explications sur la laïcité, etc … “Ben, alors, pourquoi acceptes-tu un groupe de prière satanique ?”. Explications sur le sujet, etc … Deux semaines après, le “Chaînon” était exclu !”

LES GUERISSEURS : qui sont-ils ? ce sont des personnes qui font disparaître la douleur : brûlures, zona, verrues, hémorragies, etc… et ce de manière quasi-instantanée ! Oui, ils font disparaître la douleur mais non la cause de la douleur.

  • ce sont parfois des personnes de bonne foi, qui se disent croyantes, c’est rassurant. Dans leur maison, on trouve généralement des objets religieux (statues de la Vierge, crucifix, images pieuses, bougies, photo du Pape, etc)
  • certaines font cela de temps en temps, pour rendre service à un voisin ou à un membre de la famille. D’autres ont un intérêt évident pour votre porte-monnaie ou cherchent aussi à établir une véritable domination sur vous.

  • les guérisseurs agissent à partir de « prières » qui sont souvent des formules magiques. Ces formules contiennent souvent le nom de Judas. Elles sont donc marmonnées à voix basse pour qu’on ne les comprenne pas.

  • même s’il y a des charlatans, beaucoup ont un réel pouvoir de supprimer la douleur et c’est la raison pour laquelle on retournera les voir !

  • alors s’agit-il d’un pouvoir de guérison qui viendrait de Dieu ?

  • d’abord, il ne s’agit pas d’une guérison mais de la disparition des symptômes. Mais à quel prix ? Très souvent, au prix d’autres souffrances soit physiques, « le mal se déplace » comme on dit, soit psychologiques (angoisse, cauchemars, tristesse, dépression, envie de suicide), soit spirituelles (difficultés de prier ou d’approcher toute chose religieuse).

  • Ecrit par Marie-Claude et reçu suite à un enseignement : “J’étais chrétienne mais pas pratiquante, seulement lors des fêtes. Je ne savais pas que lire l’horoscope et d’aller voir une voyante était dangereux pour moi et les miens. J’avais acheté des livres sur l’astrologie. Je faisais beaucoup de cauchemars. Quand maman est morte, ou je partais avec elle, ou je sombrais dans l’alcool. J’ai demandé au Seigneur de me rapprocher de Lui et de l’Eglise, ce qu’il a fait ! En effet, une amie m’a invité à son groupe de prière. Depuis, ma vie a changé ! Un soir, François est venu donner un enseignement sur l’ésotérisme. J’étais ahurie de voir que ce que je faisais n’était pas bon pour moi ! Le soir même, en rentrant, j’ai tout brûlé, comme le recommandait François, en priant : tout ce qui était de l’astrologie, des jeux de cartes, des livres que j’avais achetés, etc … Depuis, je ne fais plus de cauchemars ! Et maintenant, quand des amis me proposent de tirer les cartes, je dis “pas de ça chez moi” et je leur explique. ”

  • pourquoi ? Parce qu’il ne s’agit jamais d’une « guérison » d’origine divine. Dieu n’agit jamais ainsi. Jamais la guérison divine n’a cet automatisme, elle n’est jamais soumise à la seule volonté de l’homme et encore moins à des pratiques ou des rites magiques. On est bien dans la magie blanche, cette magie qui s’affirme comme ne voulant que le bien … Le chrétien, lui, ne possède pas de pouvoir. Et s’il a un don, un charisme, il ne lui appartient pas et Dieu peut lui reprendre du jour au lendemain.

  • De Rémi Scappacher, prêtre dominicain, qui exerce un fort charisme de libération : “Un jour je rencontre un guérisseur qui prétend que nous avons le même don ! Qu’il y a des statues de Marie, des crucifix cher lui. “D’accord, tu viens prier avec moi à l’Eglise ?”. Devant le tabernacle, je dis : “Seigneur, tu donnes et tu reprends, tout viens de toi, tout est à toi. Si tu veux me reprendre ce don, prends-le, il est à toi.“. Puis, me tournant vers le guérisseur : “Vas-y, fais la même chose !”. Il est parti en courant !”

  • Mais si ce pouvoir de guérisseur ne vient pas de Dieu, de qui vient-il ? Ces personnes l’ont souvent reçu de leur famille, par hérédité, ou par initiation de la part de quelqu’un d’autres. Certains ont acheté les formules, pactisant ainsi, parfois sans le savoir, avec Satan.

  • c’est incroyable comme de nombreux chrétiens vont voir des guérisseurs, allant jusqu’à oublier que l’Eglise a reçu de Jésus-Christ cette mission : dans Mc 16 : « Allez dans le monde entier proclamer l’Evangile. Et voici les signes qui accompagneront ceux qui auront cru : en mon nom ils chasseront les démons, ils imposeront les mains aux malades et ceux-ci seront guéris. ». Oui, de nombreux chrétiens oublient qu’à travers les sacrements, notamment l’Eucharistie, le sacrement de réconciliation, le sacrement des malades, mais aussi à travers la prière pour les malades, le charisme de guérison ou le charisme de délivrance, Jésus se révèle Jésus Sauveur.

  • Bolivie : à la fin de chaque messe, les prêtres imposent les mains aux malades. Et il y a des guérisons ! Faut dire qu’il n’y a ni a ni sécu, ni mutuelle, ni assedic, ni allocations ! Alors, la foi en Dieu est vive ! Et l’Esprit-Saint, qui est Dieu agissant, est à l’œuvre ! Je rêve d’une Eglise, qui à la fin de chaque messe, après avoir proclamé la Bonne Nouvelle et communié au Corps du Christ, prierait pour les malades … Croyez-moi , Dieu agirait et nos églises se rempliraient. Il n’y a qu’à voir le succès des messes avec ceux qui souffrent … En 2009, alors que j’expliquais cela lors d’une rencontre diocésaine à Amettes, diocèse d’Arras, en présence de Mgr Jean-Paul Jaegher, celui-ci, à l’issue de l’Eucharistie qu’il célébrait en fin de journée, m’invita à imposer les mains avec lui à tous ceux qui le désiraient !

QUE DIT L’EGLISE PAR RAPPORT AUX PRATIQUES OCCULTES ?

  • Catéchisme de l’Eglise Catholique, page 437, article 2115 à 2117.

QUELS SONT LES SYMPTOMES DE CEUX QUI ONT PRATIQUE L’OCCULTISME ?

  • avoir ces symptômes ne signifient pas pour autant que l’on ait contracté des liens occultes. Et personne n’a l’ensemble de ces symptômes !

  • au plan psychique : insensibilité, égoïsme, repliement sur soi, humeur querelleuse et colérique, sexualité exacerbée et anormale, tendance à la violence, dépendance de plus en plus grande à ces pratiques occultes, fuite des responsabilités concrètes, mélancolie, obsession, cauchemars répétés, crises d’angoisse, idées de suicide.

  • au plan spirituel : disparition de la prière, incrédulité à l’égard de la Parole de Dieu et de l’Eglise, haine de l’Eglise, haine de Dieu, pensées blasphématoires

SI VOUS AVEZ PRATIQUE , OU QUE VOUS PRATIQUEZ ENCORE L’OCCULTISME, QUE FAIRE ?

  • Il est important de manifester librement le désir d’être libéré de tout lien occulte.

  • Il faut ensuite demander la prière de libération des liens occultes à un prêtre ayant ce ministère, ou à des personnes clairement identifiées dans l’Église qui vivent ce ministère de libération en lien avec le prêtre.

  • Il faut demander pardon à Dieu. Le sacrement de réconciliation est bien entendu la meilleure manière de demander pardon à Dieu.

  • Toutes ces démarches doivent se concrétiser par une rupture ferme et définitive avec toute forme de pratique occulte et une destruction de tous les supports matériels qui peuvent y contribuer : livres, pendules, boule de cristal, cartes, toutes formules, tout horoscope, toutes images ou bijoux représentant votre signe astral, tout gri-gri ou autres objets de superstition, bouddha rieur, etc…

  • Enfin, il faut rechercher ou mieux s’ouvrir à la plénitude de l’Esprit-Saint et désormais marcher « selon l’Esprit-Saint » comme le dit Saint-Paul dans sa lettre aux Galates au chapitre 5 : « Ecoutez-moi, marchez sous l’impulsion de l’Esprit et vous n’accomplirez plus ce que la chair désire. Si nous vivons par l’Esprit, marchons aussi sous l’impulsion de l’Esprit.»

ET SI NOUS NE PRATIQUONS PAS L’OCCULTISME , QUE FAIRE ? P R I E R !

  • “Il y a près de trente ans, un jeudi midi au courrier il n’y avait que deux choses, : la revue “Feu et Lumière”, avec en titre un témoignage “Des sables mouvants de la divination à la mouvance de l’Esprit-Saint”, et un journal de petites annonces, “Le bon coin” n’existait pas encore, avec en couverture : “Grand festival de la voyance au Café de Paris, de samedi à mercredi”. Berger du groupe de prière de Valenciennes à l’époque, le lendemain je m’adresse à lui : “Il faut faire quelque chose ! Qui veut m’accompagner pour aller distribuer le témoignage de “Feu et Lumière” ? Sur 70 personnes, 2 doigts se lèvent ! “Bon, OK, mais alors tous les autres vont d’abord prier pour nous, et ensuite prier et jeûner ! “. Quand y aller ? Hélas, le seul créneau possible entre nous trois n’était que le lundi midi ! Le lundi matin, coup dur, Jean-François appelle, il n’est plus disponible ! Me voici donc avec Jean, montant les marches du premier étage où se déroulait le festival. A vrai dire on n’en menait pas large ! Et là le patron du café de Paris nous interpelle : “Où allez-vous ?”. “Ben, au festival de la voyance !”… “Ah, je suis désolé, ils sont tous partis hier dimanche, car personne n’est venu !” … “Personne, vous voulez dire, pas assez de monde ?” … “Non, personne de personne, vous êtes les premiers !” … “Ne soyez pas désolé, on va vous expliquer pourquoi  nous sommes là. Voilà, nous sommes et catholiques et …”. PUISSANCE DU JEÛNE ET DE LA PRIERE !!! Le Café de Paris n’a jamais plus accepté ce festival !”

Le Christ est lumière, il libère l’homme dans toutes ses dimensions. En Lui, point de ténèbres. Jésus est venu pour nous sauver et nous procurer le vrai et le seul bonheur.

Chant repris : en toi, j’ai mis ma confiance …

 

(Sources : “Points de repères sur l’astrologie” par Benoît Domergue. Editions de l’Emmanuel)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*