LE SAINT-ESPRIT A L’ŒUVRE PENDANT LA PANDEMIE …

LE SAINT-ESPRIT A L’ŒUVRE PENDANT LA PANDEMIE DU CORONAVIRUS

(par Marie-Thérèse Fady)

Alléluia ! Comme jamais, nous n’avons expérimenté la puissance du Saint-Esprit et ceci grâce au confinement !

Nous sommes le groupe de prière du Sacré Cœur dans la grâce de Pentecôte, en Alsace.
Dès la 2e semaine de confinement, alors qu’il nous était interdit de nous retrouver à l’église du Saint-Esprit le lundi soir, le Seigneur a mis dans mon cœur de bergère de proposer à ceux qui possédaient un téléphone portable, de prier ensemble.
N’y connaissant rien dans les technologies modernes, une amie est venue à mon secours.
Nous sommes arrivées à mettre les numéros de téléphone de ceux qui avaient une fonction « Whatsapp », dans un groupe que nous avons baptisé « JONQUILLES ». Son fonctionnement est complètement improvisé.

Chaque lundi soir, à 20H, le Noyau de discernement de 8 personnes invoque le Saint-Esprit (chacun chez soi, sans aucun contact entre eux) de 20h à 21H30. Dès que l’un (e) ou l’autre de ces priants reçoit une motion : prophétie /en image ou en parole/, Parole de Dieu, ou une motion quelconque de l’Esprit-Saint, il (elle) me l’envoie sur mon portable, et après discernement, je le transfère à mon tour sur JONQUILLES, et tous peuvent le lire et suivre le déroulement de la prière. Du coup, les charismes se développent et s’intensifient. L’Esprit-Saint a une liberté totale pour agir.

Une sœur du groupe m’a proposé son aide et mis en place une centaine de chants qu’elle a trouvé sur YOUTUBE, en les numérotant. De fait, pendant le temps de prière, il me suffit de lui taper un chiffre et elle envoie le lien du chant correspondant sur JONQUILLES directement. Donc les frères et sœurs chantent chez eux, chants et paroles à leur disposition, en communion avec tous les autres, et cela crée une belle communion entre tous.

Les personnes suivent la prière au fur et à mesure que l’Esprit-Saint nous guide. Quelle merveilleuse expérience de lâcher-prise. S’abandonner entièrement au Saint-Esprit, sans n’avoir aucune idée où cela va nous mener ! Mais quelle joie à la fin de chaque soirée!

Et que de fruit cela porte ! le premier miracle a été une guérison physique d’une femme, ayant eu un AVC, et comme conséquence la paralysie du côté gauche. Nous venions de finir la prière, lorsque une Parole de Dieu m’a été envoyée par quelqu’un du Noyau : Actes des Apôtres 3,1-6. J’ai remis cette Parole sur le site JONQUILLES, en leur demandant d’accueillir cette parole. Le lendemain, Christine donnait son témoignage de guérison, par ce que le soir même, ayant accueilli cette Parole dans son cœur, elle lâchait définitivement ses béquilles et son fauteuil roulant, et s’est levée et a marché. Et c’est avec beaucoup d’humour qu’elle aime à dire que Jésus l’a guérie par SMS !

Mais bien plus profondes encore sont les conversions, les guérisons du cœur. Les personnes racontent avec simplicité leur rencontre avec Jésus , ou le Père, leur bouleversement intérieur, des guérisons intérieures, et nous les partageons sur JONQUILLES.

De 35 au départ qui étaient sur Whatsapp, nous sommes à ce jour 147, et chaque lundi soir le groupe augmente, car ils sont nombreux à en parler autour d’eux et en invitent d’autres. Quelle belle évangélisation ! et ce groupe très local a pris des dimensions internationales ! Il n’y a que l’Esprit-Saint pour faire ça !
Tous les textes reçus au cours de la prière sur Whatsapp sont aussi envoyés à ceux qui n’ont pas de portable, par mail sur Internet.

Notre monde est bien malade, et pendant ce confinement beaucoup de personnes sont désespérées, découragées, perdues, malades. C’est un temps extraordinaire pour le Seigneur pour nous rejoindre, car ne le dit-il pas ? « je ne suis pas venu pour les bien-portants et les justes , mais pour les malades et les pécheurs »

Cette expérience nous a donné des ailes ! Plus que jamais, nous avons le désir de laisser toutes les rennes au Saint-Esprit. Il sait tellement mieux que nous ce dont nous avons besoin. C’est maintenant le «  moment  favorable », c’est maintenant le temps du SAINT-ESPRIT. Alléluia !

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*