Zoom sur les groupes de prière ? Non …

ZOOM SUR LES GROUPES DE PRIERE ?

NON, LES GROUPES DE PRIERE SUR ZOOM !

( Par François Lebon responsable du Pôle Communication à Fraternité Pentecôte )

« Nous tous, le visage découvert, contemplant comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur en Esprit. » 2 Corinthiens 3-18.

Confinement oblige, les groupes de prière, comme nombre de nos communautés et institutions humaines, se rabattent sur les moyens « en ligne » et les outils qui permettent de se réunir par téléphone ou écran interposé.

Une visioconférence a réuni 70 coordinateurs diocésains ce dimanche 15 novembre.

Plusieurs d’entre eux ont partagé leur expérience, ça bouge dans les diocèses.

  • En petits groupes par téléphone
  • En visioconférence avec davantage de frères et sœurs. Et si l’on inventait le mot « visioprière » ?

Les témoignages montrent que le courant de grâce passe aussi : guérisons, conversions, délivrances, prière les uns pour les autres !

Des groupes se sont jumelés pour prier ensemble.

Des diocèses réunissent tous les membres de l’ensemble de leurs groupes de leur diocèse.

Des retransmissions, via Facebook, de visioprières ont été réalisées.

L’objectif est double :

  • Maintenir du lien entre les frères et sœurs
  • Et, bien entendu, prier ensemble

Certes, la technique rebute certains, surtout quand elle n’a jamais été expérimentée !  Ce peut être l’occasion de solliciter un paroissien ou un plus jeune qui la maîtrise. « Demandez et l’on vous donnera ! »

Certes, cela demande une certaine discipline pour éviter la cacophonie. « Que tout homme soit prompt à écouter, lent à parler. » (Jacques 1,19)

Certes, il faut un minimum d’organisation, notamment envoyer par mail le lien permettant de rejoindre la visioprière.

La visioprière oblige, à vivre différemment l’assemblée, mais elle ouvre aussi des possibilités :

  • On peut imaginer qu’au début chaque participant, en une minute, donne de ses nouvelles ou ce qu’il a vécu dans le Seigneur pendant la semaine, autant de matière à louer ou à intercéder ensuite. Cela nécessite une maîtrise rigoureuse du temps.
  • A la fin de l’assemblée, sur le même principe, chacun peut être invité à dire ce qui l’a touché, ce qu’il a reçu du Seigneur. Soyez inspirés ! « Là où est l’Esprit du Seigneur, là est la liberté ! » (2 Corinthiens 3-17).
  • La place du chant ne sera sans doute pas la même. Un refrain repris deux fois ? Se limiter dans les couplets ? 
  • Dans la prière d’intercession, dans la prière des frères, il nous faut être vigilants à ce que des choses trop personnelles ne soient pas dévoilées, elles pourraient être enregistrées !
  • « L’Esprit-Saint vous enseignera toutes choses ! »

Sur un plan technique, les propositions ne manquent pas !

VISIOPRIERE :

  • WhatsApp, deux participants
  • Salons Facebook Messenger, 50 participants
  • Skype, 50 participants
  • OVH, lien valable 24 heures pour 50 personnes
  • Jitsi Meet, 75 participants
  • Cisco Webex, 100 participants en gratuit
  • Google Meet (précédemment Hangouts Meet), 100 participants
  • Zoom : 100 participants limités à 40 mn pour la version gratuite, version payante à 16 € par mois pour 300 participants en temps illimités. Certains diocèses font ce choix payant en raison de la qualité et de la possibilité d’attribuer des créneaux horaires aux groupes qui le demandent. Des groupes investissent également.

AUDIOPRIERE :

  • 3 à 6 participants selon les opérateurs
  • 30 personnes par OVH.

L’objectif de Fraternité Pentecôte est qu’il existe au moins une visioprière dans chaque diocèse. A vous de jouer ! Et de prier !

« Recommande au Seigneur tes œuvres. Et tes projets réussiront. » (Proverbes 16, 3).

N’oubliez pas l’intercession de Saint Isidore, promu saint patron d’internet, par l’Eglise, en 2002 !

 

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*